mbòngí

mbòngí


Ce site est consacré à l’apprentissage de la langue làrí autrement désigné par tìlàrí, tìlàdí ou làdí. Le làrí est la langue des laris Bàlàrí. ( C’est comme celà que l’on doit dire).
La table des matières pour mieux apprendre la langue làrí se trouve ici
Ouvrir la table des matières


Le làrí est la langue des Lari, Bàlárí et les Bàlárí sont les Bàkòngó habitant le nord de l’ancien du Royaume du Kòngó, Kwè ngò, qui s’étend de part et d’autre du Nzàdí kòngó, de l’embouchure du fleuve (Mpìndá), jusqu’au Pool Malébo, partie la plus large du Nzàdí, lequel est situé entre les villes actuelles de Kinshasa, sur la rive gauche et Mfwá ou Tá Ndàlá ou Brazzaville (19è siècle) sur la rive droite.

Faisons un point:

  1. le mot làrì désigant la langue est un mot sans pluriel, il appartient à la classe de noms n.cl[TI-BI]. L’on peut donc dire ou écrire tìlàrí car pour les mots de cette classe de noms, le préfixe de classe peut être éludé.
  2. En kìkòngó en général, et en particulier en tìlàrí, quand certaines lettres se rencontrent, des transformations euphoniques ont lieu: tìlàlì est congruent à tìlàdì
  3. le mot ou substantif làrí désignant le locuteur làrí est de la classe n.cl[MU-BA].
  4. Le mot làrí, appartient à deux classes de noms différents suivant le sens qu’on lui affecte. Le correcteur de la page wikipédia sur la langue làrí que voici devrait suivre mes leçons de làrí et tous mes autres cours de tìlàrí!

Lùvílá lwà Wùmbá-dyà-Màlòngá

Lùvílá lwà Wùmbá-dyà-Màlòngá est un exemple de parentèle chez les Bàlàrí, avec explication de l’origine du nom propre làrí, du nom de famille làrí.
La famille làrí est matrilinéaire, nous partons du lignage de ngùdí, (mère), Wùmbá dyà Màlòngá (1925 → 2017) dont les deux frères sont Yèlá et Bàbìngí.. Ces derniers ont le titre de Mà-Yèlá et de Mà-Bàbìngí.
, contraction de màmá (syn. ngùdí)… , → est aussi employé devant un nom ou un titre pour exprimer le respect, pour honorer qqn, pour illustrer la personne.

Wùmbá-dyà-Màlòngá: ngúdí, ngwá.

Chez les Bálàrí, donc chez les Bákòngó, la famille est matrilinéaire. Une famille matrilinéaire est un système de filiation dans lequel chacun relève du lignage de sa mère. Cela signifie que la transmission, par héritage, de la propriété, des noms de famille et titres passe par le lignage féminin(Source: wikipédia).

Wùmbá
Wùmbá,n.cl[], un n’kìsí: charme que le sorcier emploie pour préserver une femme d’avoir un enfant mort-né, ensorcellement pratiqué lorsque les époux perdent leurs enfants.
Le nom propre làrí qui en découle est du genre neutre, et sa première lettre est majuscule.
Málòngá
…En cours de développement…

Wùmbá-dyà-Màlòngá: bàlá

Lòkó
Le substantif lòkó, n.cl[LU-]: Ganoderma sp. (Polyporée), polypore blanc, Ganoderma fulvellum, champignon du palmier…
Le nom propre làrí qui en découle est du genre neutre et sa première lettre est majuscule.
Mádzùngú
nzùngú:n.cl[DI-MA], marmite, casserole, nom propre qui est dans le besoin, qui supporte la misère,…
Le nom propre làrí qui en découle est du genre neutre et sa première lettre est majuscule.
Mìlàndú
mìlàndú:n.cl[MU-MI], nom propre l’enfant qui suit après des jumeaux, suite, rétribution…
Le nom propre làrí qui en découle est du genre neutre, et sa première lettre est majuscule.Voici les autres formes d’écriture de ce mot, donc de ce nom propre des bàkòngó qui est donné et qui désigne l’enfant né après des jumeaux: N’làndú.
Question:Savez-vous comment les Bàkòngó nomment-ils le 3è enfant né après des jumeaux? Comment nomment-ils le 4è enfant…?
Mvìlá
Mvìlá:n.cl[LU-N], nom de famille, clan primaire, parentalité, nom de clan, nom de la race, nom de la branche, clan, tribu,…
Le nom propre làrí qui en découle est du genre neutre, et sa première lettre est majuscule.
Dìbánsá
bànsá, n.cl[DI-MA], synonyme de bànzá, pensée, réflexion, ce qu’on approfondit, bànsá, bànzá, dìbànsá, dìbànzá est le mot singulier, pensée, réflexion, ….
mábànsá, mábànzá est le mot pluriel.
Le nom propre làrí qui en découle est du genre neutre, et sa première lettre est majuscule.
Bùmpùtú
…En cours de développement…
Mátòndó
Ce mot mátòndó est composé d’un préfixe et du verbe tòndó, qui découle du verbe v.inf.act. tòndá.
(En fait tòndó est la forme passive du verbe tòndá.)
mátòndó= + tòndó
ma-, préfixe, cl.[DI-MA], se joint au verbe et au substantif pour désigner une personne par ses traits les plus caractéristiques.
tòndá, v.inf.act, remercier, être reconnaissant, être reconnaissant de, approuver, être satisfait, être content, aimer, apprécier, montrer son approbation, montrer sa reconnaissance, louer, …

reconnaissance, remerciements, amour, sentiment de gratitude,…
Le nom propre làrí qui en découle est du genre neutre, et sa première lettre est majuscule.
nom propre Qui remercie, qui aime, …

Mòyó
Ce mot mòyó, n.cl[MU-MI], est composé d’un préfixe et de la racine òyó.
mòyó= + òyó
Mo = mu + o, préf. de classe des noms dont la racine commence par o.
Le substantif mòyó, ou mògìó, n.cl[MU-MI], a pour équivalents fr les mots suivants:
vie, âme, esprit, ventre, qui est vivant, du vivant de, qui appartient au monde des vivants.
Le nom propre Mòyó est sans pluriel, Le nom propre làrí qui en découle est du genre neutre, et sa première lettre est majuscule.
Les expressions contenant le mot làrí mòyò se trouvent en suivant le lien ci-dessous
Ouvrir les expressions
Tsòngá
…En cours de développement…

wùmbá-dyà-Màlòngá: mpàngí nà yàyá.

Wùmbá-dyà-Màlòngá mpàngí nà yàyá, sont à la fois ngwá-nkàzí, tíbùsí pour les uns et les autres. En y regardant bien, vous saurez qui est qui par rapport aux autres.

Yèlá
…En cours de développement…
Bàbìngí
…En cours de développement…

Wùmbá-dyà-Màlòngá: bátèkòló.

Wùmbá-dyà-Màlòngá bátèkòló, liste des petits-enfants et des arrière-petits enfants se trouvent en suivant les liens ci-dessous.

  1. Bátèkòló
  2. Bátèkòló

Wùmbá-dyà-Màlòngá: Bátékòlòló.

Wùmbá-dyà-Màlòngá bátékòlòló, liste les arrière-petits enfants de Wùmbá-dyà-Màlòngá .

  1. Bátèkòlòló
  2. Bátèkòlòló

Ndùkú zá bàlá bá Wùmbá-dyà-Màlòngá.

Ndùkú, kétí mpé mpwá zá bàlá bá wùmbá-dyà-Màlòngá, est un prétexte pour proposer des noms propres bálàrí, des noms propres bákòngó, avec explication de l’origine du nom làrí (du nom kìkòngó). Un équivalent fr ou en peut être proposé .

kìwá
kìwá: n.cl[KI-BI], kí est préfixe de classe, est pronom, …,
kìwá: n.cl[KI-BI],plaie,…,allégresse, joie. Le nom propre découle du substantif
Le nom propre kìwá est sans pluriel, Le nom propre kòngó qui en découle est du genre neutre, et sa première lettre est majuscule.
Ce nom propre kòngó , peut-être vu écrit comme ceci Kiwa, Tiwa, Tìwá
Bándàndá
Bándàndá découle du verbe làndá v.inf.act.,
nlàndáIls me suivent.
pronom personnel sujet làrí de la 3èpersonne du pluriel
n pronom personnel complément d’objet de la 1ère du singulier
làndá verbe conjugué au présent de l’indicatif.
Ce nom propre kòngó , peut-être vu écrit comme ceci Bandanda
Tìkàyá
Tìkàyá Mot, n.cl[TI-BI], faim, saison à maigre récolte…
Le nom propre kòngó Tìkàyá qui en découle est du genre neutre, et sa première lettre est majuscule.
Ce nom propre kòngó , peut-être vu écrit comme ceci Tchikaya, Tchicaya,Tshicaya,
Mpémbá
Définitions
mpémbá, pl. de lu-vémba craie.
mpémbá, pl. de lu-pémba craie.
Prononciation
Mpémbá, le nom propre comme le substantif est composé de 2 syllabes qui sont: mpé et mbá

Ce nom propre kòngó , peut-être vu écrit comme ceci Mpemba, Mvemba

Mfùmwàngàná
Quelques antonymes expliqueront mieux ce nom propre Mfùmwàngàná des Bákòngó.

Múngàndá esclave.
Múwàyí nom propre, esclave.
mùntú wá nsùmbá personne achetée, esclave.
Músùmbìswá, Músùmbìsú esclave mis en vente.
Múvìká esclave, domestique.
Múvwá inférieur, sujet, esclave.
Mbíká serviteur, esclave, prisonnier.
Múndòngó esclave.
Ce nom propre kòngó , peut-être vu écrit comme ceci Mfoumouangana, Mfoumouangani

Mfùmwàngàní
Mfùmwàngàní ou bien Mfùmwàngàná, ces deux mots ont le même sens.
…/ La suite des noms propres bàlàrí, la suite des noms propres bàkòngó se trouve en suivant les liens ci-dessous:

https://goo.gl/5cEn8Y

Suite des noms propres bálàrí

Quelques noms propres Bákòngó

Bùmpùtú
Boumpoutou

Bùwàyí
Bouwayi

Búsùkàmí
Bousoukami

Kìwá
Kiwa

Mpèmbá
Mpemba

Bàndàndá
Bá+n+làndá

Bùmpùtú
Boumpoutou

Bùwàyí
Bouwayi

Búsùkàmí
Bousoukami

Kìfwàngá
Kifouanga

Bíwùlú
Biwoulou

Búyémbé
Bouyembe

Zélàngàní
Zelangani

Bímbèsí
Bimbesi

Kìmpùtú
kimpoutou

Búpùndí
Boumpoundi

Búwèlò
Bouwelo

Fwàngá
Fwouanga

Kìfwàngá
kifwouanga

Mbàndàndá
coup de tonnerre.

Tìkàyá
faim, ….

La plupart des noms propres bákòngó qui défilent ci-dessus ont un point commun. Quel est-il?

Comment prononcer ces noms propres Bákòngó

Comment prononcer les noms propres bàlàrí? Comment prononcer les noms propres bàkòngó?
En suivant les liens ci-dessous:

https://goo.gl/5cEn8Y

X

Table des matières

Introduction:Bàkòngó

Lùvílá lwá Wùmbá dyá Málòngá

Alphabet tìlàrí

Alphabet làrí.

Classes de noms bálàrí

Classes de noms.

Pronoms bàlàrí

Pronoms bàlàrì

Verbes bàlàrí

Verbes bàlàrì

Conjugaisons bàlàrí

Conjugaisons bàlàrì

X

Expressions avec le mot làrí mòyó

Bàmbùká mòyó
se rappeler, se souvenir
Bwá mòyó
être calme, se calmer
Bwètá mòyó
aller aux toilettes
Bá mòyó
être vivant, vivre
Yàmbùkwá mòyó
se décider, prendre une décision
Zìná mòyó
désirer vivement, languir après
Dùmá mòyó
avoir des borborygmes
Mòyó úsùlùkìdí
faire une fausse couche


Scroll Up